Questionnaire Karasek : le meilleur moyen pour mesurer le stress au travail

Le questionnaire Karasek est un excellent moyen de mesurer le stress au travail.

Il existe deux modèles de questionnaires qui peuvent être utilisés de manière complémentaire pour évaluer le stress professionnel : le questionnaire de Karasek et le modèle de Siegrist. Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur le modèle de questionnaire Karasek auquel quelques questions du modèle de Siegrist peuvent être ajoutées pour le compléter.

 

Le questionnaire de Karasek

 

Le questionnaire de Karasek permet donc une évaluation des facteurs psychosociaux au travail. Ce questionnaire comporte 3 dimensions distinctes :

  • La charge psychologique de travail perçue par le travailleur, de manière aussi bien qualitative que quantitative,
  • La latitude décisionnelle :
    • Avec la possibilité d’utiliser et de développer ses compétences et/ou ses qualifications
    • Et l’autonomie décisionnelle, autant dans la manière de faire son travail que dans les décisions qui s’y rattachent.
  • Le soutien socio-émotionnel au travail de la part des collègues et des supérieurs du travailleur.

Le modèle de Karasek a ensuite été développé par Theorell en 1990, en effet, les individus peuvent être classés dans une matrice afin de connaitre leur niveau de stress au travail.

Voici à quoi ressemble le questionnaire de Karasek

Il n’y a que 4 réponses possibles pour chaque question :

  • Pas du tout d’accord (1)
  • Pas d’accord (2)
  • D’accord (3)
  • Tout à fait d’accord (4)

Les valeurs entre parenthèses vous permettront de calculer le score final. Il est calculé de la façon suivante :

  • Autonomie = 4 x [Q4 + (5-Q6) + Q8]
  • Utilisation des compétences = [Q1 + (5-Q2) + Q3 + Q5 +Q7 + Q9]
  • Latitude décisionnelle = Autonomie + Utilisation des compétences
  • Demande psychologique = Q10 + Q11 + Q12+( 5-Q13) + Q14 + Q15 + Q16+ Q17 + Q18
  • Soutien social = Q23 + Q24 + Q25+ Q26

 

Le complément de Siegrist

 

Le questionnaire de Siegrist permet normalement de mesurer le rapport entre les efforts et les récompenses. Ici, le questionnaire de Siegrist n’est pas complet il permet simplement de compléter le modèle de Karasek en ajoutant une dimension de reconnaissance au modèle initial. Le questionnaire de Siegrist permet de voir si le salarié considère que ses efforts sont justement récompensés. S’il existe un déséquilibre entre les efforts et les récompenses en défaveur des efforts, alors le salarié peut être susceptible d’être dans une situation de stress au travail et cela peut jouer sur sa motivation et sur sa santé à long terme.

Le calcul de la reconnaissance se fait comme ceci :

Reconnaissance = (5-Q27) + (5-Q28) + Q29 + Q30 + Q31 + Q32

Voici à quoi ressemble le complément de Siegrist sur la reconnaissance

 

L’analyse des résultats du questionnaire Karasek

 

Pour interpréter les résultats de votre questionnaire de Karasek, vous pouvez avoir recours à plusieurs méthodes :

  • Comparer les scores entre eux selon les métiers, les secteurs et les postes au sein de votre entreprise,
  • Comparer les scores par rapport à une population générale (enquête SUMER),
  • Utiliser les réponses à une question prise isolement pour avoir le ressenti de vos salariés sur un point précis,
  • Comparer les scores à un autre test de stress ou à un test de santé déjà effectué auparavant.

Vous voulez savoir si vos salariés se sentent bien ?

N’hésitez pas à créer votre propre questionnaire pour mesurer le stress professionnel grâce à Eval&GO !